Une société équilibrée grâce à une classe moyenne forte.

Le pouvoir d’achat de la classe moyenne est érodé par les prélèvements obligatoires qui peuvent confisquer la moitié du revenu. Le Centre milite pour une politique axée sur la classe moyenne et les familles en garantissant notamment un pouvoir d’achat stable et durable.

1. Une politique familiale ambitieuse. Soutenir une politique familiale ambitieuse, moderne et sans discrimination; développer une meilleure coordination des politiques familiales au niveau vaudois. Renforcer l’offre en crèches et garderies, maintenir la formation des éducateurs et offrir des conditions de travail intéressantes; mieux aider les familles dans les démarches administratives (guichets uniques); favoriser la conciliation entre vie professionnelle et familiale – offrir plus de flexibilité pour les conditions de travail des pères et des mères (temps partiel à 80%, télétravail, horaires flexibles); favoriser un congé parental plus long, étendu aux pères; faciliter la réinsertion de parents au foyer dans la vie professionnelle (validation de compétences / CFC gestionnaire planning familial).

2. Renforcer le pouvoir d’achat des ménages. Par des mesures ciblées telles que la défiscalisation des allocations familiales ou des aides aux études (soutien à la baisse d’impôt décidée par le canton pour les années 2020-2021). Abolir la pénalisation fiscale des couples mariés. Introduire la gratuité des primes d’assurance maladie pour les enfants. Permettre aux mères et pères actifs ayant plusieurs enfants de les faire garder à un tarif plus réduit qu’actuellement.

3. Renforcer la solidarité. Nous voulons assurer le financement pérenne de l’AVS et garantir le niveau des retraites afin que nos enfants puissent en bénéficier après nous. Pas d’allongement généralisé et obligatoire de la durée du travail. Donner à chaque travailleur la liberté de fixer l’âge auquel il souhaite partir en retraite, en accroissant sa pension. Renforcer les liens entre générations et combattre l’isolement social. Étendre les solutions urbanistiques telles que les quartiers et immeubles mixtes. Rémunérer le travail des proches aidants et tiers aidants. Promouvoir les initiatives créatrices de mixité (crèches et EMS dans le même bâtiment; seniors aidant dans les écoles). Aider les familles en difficulté, notamment monoparentales. Soutenir les mesures sociales encourageant ou récompensant l’activité plutôt que l’assistanat (rentes-ponts, PC familles, diminution des effets de seuils, usage des bourses plutôt que du RI pour les jeunes, etc.); combattre le phénomène des travailleurs pauvres, notamment en exigeant des conventions collectives de travail dans tous les domaines.

4. Miser sur la culture et le sport comme ciment. Soutenir le patrimoine, les traditions et les éléments culturels et historiques du Canton au sens large et leur sauvegarde. Encourager la culture sous toutes ses formes (art, danse, musique, cultures alternatives) et appuyer les initiatives individuelles.
Encourager le sport individuel et d’équipe comme activité de bien-être et de cohésion.

5. Soutenir les cinquantenaires et plus dans leurs poursuite de carrière en les accompagnant vers l’emploi. Renforcer l’intégration des seniors dans le monde du travail et le maintien de leur savoir faire.