Notre vision

Nous allions la responsabilité à la solidarité, la prospérité à la durabilité, l’ouverture à la souveraineté et le respect de la dignité humaine au progrès. Nous nous engageons pour la recherche du consensus au travers d’un dialogue constructif. Les valeurs que nous portons permettent de construire des ponts entre courants politiques pour trouver des solutions durables qui profitent à la classe moyenne, aux familles et à l’ensemble de la communauté.

Liberté. Solidarité. Responsabilité.

Organisation

Jaqueline Bottlang Pittet

Mandats

Vice-Présidente Le Centre Vaud

Commune

Villars-le-Terroir
Contacter par email

Tristan Piguet

Mandats

Membre du Comité Le Centre Vaud

Commune

Morrens
Contacter par email

Notre organisation

En restructuration. Merci de contacter Jaqueline Bottlang-Pittet ou Tristan Piguet pour toute information.

Note d'intention

Le Canton de Vaud bénéficie d’une situation enviable. Le quasi plein emploi, une très bonne qualité de vie, des conditions attractives pour les entreprises et l’innovation, une scène culturelle vibrante et un patrimoine envié à l’étranger. Cette prospérité est rendue possible en grande partie grâce à une politique empreinte de responsabilité, d’équilibre et de respect. Le Gros-de-Vaud jouit de cette prospérité, et nous nous battons afin de préserver sa prospérité et assurer son développement économique, social et environnemental.

Le succès de la Suisse repose sur sa cohésion et la polarisation toujours plus forte de la politique fait également courir un risque à la stabilité de notre communauté. Le Centre est le parti qui s’engage pour cette cohésion: nous construisons des ponts, au lieu de jouer avec cette dernière comme le font les partis situés aux extrémités de l’échiquier politique. Entre la gauche et la droite; entre le libéralisme et le conservatisme; entre les fanatiques de la croissance et ceux qui professent des solutions extrémistes pour protéger l’environnement. Nous sommes le balancier qui permet le compromis et les solutions pragmatiques.

Avec 68% de son territoire en zone agricole, la région du Gros-de-Vaud est avant tout rurale et l’agriculture y a une place importante que nous souhaitons défendre. 

De la même manière, le développement démographique entraîne une nécessaire prise en compte des besoins des habitants. Le nombre d’enfants est en croissance et il nous faut développer les structures scolaires et parascolaires adéquates, et appuyer les communes afin de leur permettre de mettre au point de véritables politiques familiales. 

Les infrastructures de transport doivent être développées parallèlement, notamment les transports publics mais également trouver de bons équilibres, par exemple en encourageant la construction de routes de contournement en vue de préserver les centres de nos villages du trafic. L’environnement est un enjeu capital et la qualité des eaux, des sols et de l’air doit être au centre de nos préoccupations. 

Dans un pays qui compte seulement 30% de locataires, des mécanismes doivent être mis au point afin de faciliter l’accès au logement. La digitalisation et l’accès à une bande-passante de qualité est nécessaire également afin de permettre que la région reste attractive pour les entreprises et offre les plus hauts niveaux d’éducation à nos enfants. Le sport, la culture et le patrimoine doivent être soutenus car ils sont nécessaires au ciment social. L’équité intergénérationnelle fait d’ailleurs pleinement partie de nos combats. 

Nous n’avons pas le droit de laisser des montagnes de dettes aux générations futures. Pas plus n’avons-nous le droit de laisser un monde exsangue, rongé par la contamination des sols, de l’air et des eaux, et rendu aride en raison du réchauffement climatique. 

Nous sommes convaincus que les enfants et les jeunes sont notre avenir et nous devons leur laisser le meilleur monde possible.